Press

Quotes - Review - ITW

BE

Le Soir: “Cet album rend heureux. Et s on l’écoute en boucle, il vous mène à une transe sympa et souriante. Esinam, c’est le goût de la mélodie, de la soul, du rythme et du groove. Un cokctail détonant et fascinant.” ⭑⭑⭑⭑

 

Knack Focus: “Esinam Dogbatse forceert met haar dwarsfluit (maar ook een verzameling percussie, samplers en effecten) het hangslot dat Schaarbeek scheidt van een kosmopolitische fantasiewereld waar jazz, afropop en elektronica bij elkaar de deur platlopen. (…) Couleurs locales, meervoud.” ⭑⭑⭑⭑

 

Focus Le VIF: “Le disque possède les qualités des musiques qui bougent lorsqu’on les enregistre. Du jazz, Esinam a donc conservé des improvisations qui se marient aisément à l’électronique, aux fluctuations de la basse et de la batterie soudées, et puis à cette guitare mordante, agile, épicée. Parmi les beaux moments, on coche New Dawn -sa flûte enchanteresse-, le rêveur Let It Be et toute la construction de Birds Fly, introduit par un vibraphone spleen.”

JazzMania: “On « replay » et tout s’enchaîne majestueusement : des mélodies qui touchent les sens, des sons qui hypnotisent et qui, parfois, évoquent un retour aux sources africaines. Enfin, il y a ce « Let It Be », ensorcelant, délicieusement psychédélique… Sublime !”

De Standaard: “Aangenaam debuut: de dwarsfluit (en ook gitaar en orgel) vertellen kleurrijke verhalen en de vierkoppige band laat alle ruimte om de luisteraar beelden en gevoelens te laten toevoegen, of gewoon halfbewust mee te drijven met deze trip, die zijn bedding buiten stijlen en tijden zoekt.” ⭑⭑⭑

 

L’ Avenir: “La musique d’Esinam Dogbatse touche à toutes les influences : acoustique et électro, tradition et futuriste, groove et poésie slam, tout est séduisant sur cet album aux ambiances chaleureuses.” ⭑⭑⭑

 

RTBF JAM: “Le résultat donne onze titres singuliers, tous taillés avec l’éclectisme et la palette d’inspirations diverses d’Esinam. Loin des canevas et des étiquettes, sa musique est le résultat d’une recherche esthétique spontanée.”

 

Jazz&Mo’: “Die vrijheid levert op dit debuut ontspannen muziek op waar naast de nodige elektronica plots meer plaats is voor soul. Zo is het genieten van Let It Be met z’n subtiele riedel op de Moog, ingetogen drums, dromerige gitaarlijnen en Dogbatse die een heel verhaal vertelt op de dwarsfluit. (…) Na samenwerkingen met Ibaaku en Baloji zet ESINAM hier een nieuwe stap in haar werk dat futurisme najaagt vanuit de roots.”

 

Luminous Dash: Shapes In Twilights Of Infinity heet het, en het biedt een wonderlijke tocht door haar universum. Net zoals op haar eerste ep, drie jaar geleden, moet je je als luisteraar laten onderdompelen en meevoeren door de wervelwind die Esinam creëert met elk instrument dat ze maar kan vinden.

 


UK

Jazzwise:The Brussels-based Ghanaian flautist-percussionist-vocalist Esinam Dogbatse’s music on her debut longplayer is a infectiously upbeat blend of electronica, spoken word, the ‘spiritual’ side of 1960s jazz, blues and her native folk and afro-beat influences.” ⭑⭑⭑

Resident Advisor: « On the first single off her debut album, Ghanaian flutist ESINAM transmits a radiant feeling of motivation and hope using soulful jazz, hypnotic drums and spoken-word courtesy of poet Nadeem Din-Gabisi. ESINAM balances the flute’s spiritual peals with staggered percussion and a pounding bassline to create a compelling broken beat rhythm. »

London Jazz News: “Belgian-Ghanaian multi-instrumentalist Esinam Dogbatse a.k.a ESINAM creates a gloriously unique sound universe with her debut album Shapes in Twilights of Infinity. Whilst her Ghanaian roots shine through with powerful ancestral rhythms, they are entwined with contemporary melodic flute and layered sounds creating a boundless musical experience.”


FR

Rolling Stone: “Grande élégance du premier album de cette musicienne et chanteuse belgo-ghanéenne, qui mêle soul, rhythmiques africaines, électro et improvisations jazzy. Révélation!” ⭑⭑⭑

 

Le Monde (Afrique): “C’est une merveille d’électro-jazz que nous livre la multi-instrumentiste belgo-ghanéenne Esinam avec son premier album, Shapes in Twilights of Infinity, paru le 3 septembre et dans lequel elle combine transe et douceur à travers des percussions hypnotiques et des envolées de flûte envoûtantes.”

 

Pan African Music: “9 albums à découvrir cette semaine // Au beau milieu des bangers, ESINAM (…) nous offre un projets tendres et jazzy.” 

 

TSUGI: “Après un premier EP il y a trois ans, son passage au long format s’avère encore plus personnel et orginal. Cette talentueuse multi-instrumentiste puise sa sève dans les enluminures chatoyantes de sa flute enchantée.”

 

Djolo: “(…) dans un univers baigné aussi bien par la soul épurée de Sade, que par du jazz, beaucoup de jazz, des vapeurs électroniques, et sa petite touche afro qui vient planer sur son encore jeune œuvre, et pour cause elle vient de faire paraître chez W.E.R.F Records, son surprenant, original, et très joli premier album, Shapes in Twilights of Infinity.”